le terme de restauration est un peu exagéré, remise en état  serait mieux…

 

Il fallait que je le fasse. C’est un crève cœur. Le moteur a 70 000 km, les soupapes sont d’origine, comme les chaînes de distribution. Donc je dois le fiabiliser pour ne plus avoir d’épée de Damoclès quand je me servais de la voiture.

une page est dédiée au remontage du moteur

 

La crainte de casser, soit le tendeur de chaîne primaire de distribution, soit un saut de chaîne dans un culasse ou tout aussi pire le bris d’une soupape d’échappement.

Donc je me suis lancé dans le démontage, les ailes, le capot et puis tout le reste…

 

Avant cela a commencé par la réfection de l’aile avant droite perforée.

img0737.jpg img0772.jpg img0776rl.jpg img5204rl.jpg

 

img5227.jpg img5228rl.jpg

comme pour toutes les photos de ce blog, cliquer dessus pour les voir en pleine taille

 

 

La tôle était perforée à plusieurs endroits du bas de l’aile. Un conseil de pro m’a suggéré de découper et refaire une pièce de tôle pour remplacer la partie « dévorée ». Cette dernière a été soudée au TIG, la zone de chauffe est deux fois moindre qu’au chalumeau.
Puis je me suis occupé des silencieux, avant peut être de les refaire en inox si je ne suis pas lassé.

Apres avoir enlevé la tôle recouvrant l’isolant, les surprises sont parfois de taille.

Sur le silencieux longitudinal il y a avait un souffle caractéristique du trou, mais un trou plus grand était présent sous l’isolant.

Pour le silencieux principal la transversal, pas de bruit suspect, mais on pouvait s’apercevoir que cela fuyait sur les cotés. Les tailles des trous dépassaient largement ce que je pouvais imaginer…

Le remède est radical. Une greffe de « pot » s’impose, enfin pas qu’une, car le transversal était très aéré…

sur ce dernier, j’ai ajouté deux vidanges de condensats. avant de refermer le pot j’ai brasé deux inserts filetés en inox par l’interieur du pot.

 

Les pots une fois restaurés, ils sont « repeints » à la graisse Belleville graphite. C’est vrai cela se sent un peu aux premiers kilomètres mais la graisse reste en place pour protéger la tôle du pot.

 

.img2005rotacr.jpg img2015rl.jpg img2017rl.jpg img2025.jpg

 

img2338rotacr.jpg img2346.jpg img2348rotacr.jpg img2352rl.jpg

 

img2355rl.jpg img2385.jpgimg2389crrl.jpg img2393rl.jpg

 

 

Puis donc vient le temps de démonter vraiment tout ce qu’il y a sous le capot pour extraire le

moteur.

p1210240.jpgp1210258.jpgp1210263.jpgp1210266.jpgp1210306rll.jpgp1210297rld.jpgp1210333.jpgp1210636.jpg
p1210734.jpg
p1210774.jpgp1210816.jpgp1210836.jpg

 

img0946.jpgimg0948crf.jpgimg0943.jpg

 

p1210833.jpgp1210846.jpgp1220058.jpgp1220057.jpg

 

p1220067.jpgp1220194.jpgp1220266.jpgp1220295.jpg

logo22.gif
le disque d’embrayage est usé. il est très probable qu’il soit d’origine et donc non changé en même temps que le changement du moteur…

p1220326.jpgp1220330.jpg

 

gifs24.gif

 

petit quizz: a quoi vont servir ses petites pièces d’un petit puzzle…?

p1220325.jpg un petit indice, sans ce « puzzle » je ne peux ouvrir le moteur.

p1220334.jpgp1220336.jpgp1220342.jpgp1220345.jpgp1220340.jpg

tout cela pour ça…. la turbine m’a donné vraiment beaucoup de mal, très récalcitrante.

 

IL EST DES NOTRES, IL A CASSE COMME LES AUTRES…..

en ouvrant le carter des pompes, j’ai trouvé que la chaine n’était pas très tendue et pour cause le guide chaine est cassé. la cause est du au fait que le tendeur ne rempli plus son rôle, mais depuis combien de temps…? les vis du guide chaine, qui ne sont pas en acier a ferrer les bourriques, sont quand même bien entamées.

p1220347.jpgp1220349.jpgp1220352.jpgp1220355.jpgp1220360.jpgp1220361.jpg

la chaine est encore pas mal, mais comment savoir si elle était détendue ….

p1220358.jpgp1220365.jpgp1220367.jpg

on voit clairement que la chaine est très lâche et c’est une chance qu’elle ne se soit pas sauvé du pignon et détruire plus ou moins le carter que voici..

.p1220363.jpgcarter englobant la pompe a eau, la pompe a huile ….

 

Après une semaine OFF, j’ai repris l’escalade du V6 par la face sud.

Le tendeur est démonté et nettoyé p1220394.jpgp1220397.jpg

Il a encore une très belle allure alors que la « vigule » , ci dessous, est deja bien marquée…

p1220402.jpgp1220415.jpg

 

La chaîne est assez longue pour être remplacée p1220420.jpgp1220425.jpg

 

 

La culasse droite est prête à être démontée.

p1220429.jpg Le joint de culasse a fait son temps. p1220462.jpg

 

Les têtes de pistons ont bonne mine… p1220465.jpg

 

Les chemises sont bien « teintées » par la corrosion engendrée par le liquide de refroidissement. p1220471.jpg

 

 

c’est quand même plus beau avec les culasses.

p1220477.jpg

 

comme pour toutes les photos de ce blog, cliquer dessus pour les voir en pleine taille

 

 

Une seule solution pour retirer la chaine primaire, tout enlever sur l’arbre secondaire, tout cela pour ça…

p1220483.jpgp1220480.jpgp1220479.jpgp1220478.jpg

En effet, une fois l’arbre secondaire peut coulisser vers l’arrière du moteur et en se dégageant de sa portée l’arbre descend et la chaîne vient tout seule… Les dents des pignons sont en bon état.

 

J’attaque les culasses.

 

C’est parti. l’arbre a cames étant presque en verre, enfin je me comprends, avant de desserrer les chapeaux je tourne l’un des arbre a cames de manière a ce qu’il soit libre, en quelque sorte qu’une came ne presse pas une soupape. Les vis sont desserrées avec quiétude, l’arbre vient tranquillement. Je l’enroule dans un morceau de chiffon, non nettoyé de son huile pour le protéger de l’air ambiant. Je replace les chapeaux a leurs emplacements et l’arbre est repéré B (culasse B) E (échappement) pareil pour l’autre arbre BA avec la pointe a tracer sur les écrous a créneaux des pignons.

p1220488.jpg

Les poussoirs des soupapes ne sont pas pratique a enlever car on a très peu de prise pour les extraire de la culasse. J’aI utilisé un aimant très fort (type disque dur). Les pastilles restent avec ces dernières avec le film d’huile.

p1220490.jpg

 

Maintenant les soupapes.

C’est super rapide. Mettre une cale en bois ou comme moi un morceau de mousse très dense dans la chambre de combustion de la culasse. L’outillage nécessaire pour extraire se résume à une douille, un prolongateur court de douille et un maillet de mécanicien. La douille bien placée sur la cuvette supérieure, un coup de maillet très sec et les deux demi segments retenant la soupape s’éjectent touts seuls… amusant. par contre les cuvettes inferieures sont pénibles a extraire dans le fond, retenues par l’huile.

Les soupapes glissent « gras », l’ajustement avec les guides est toujours bon.

p1220500.jpgp1220510.jpgp1220502.jpg

et voila l’état des soupapes d’échappement et de la chambre.

 

Maintenant il faut nettoyer, les nouvelles fontaines « biologiques » vont monter ce qu’elles valent par rapport aux anciennes chlorées.

p1220535.jpgp1220544.jpgp1220545.jpg

 

Le résultat est remarquable même si pour obtenir cela il faut quand même passer plus de temps, mais on n’est pas shooté avec les dégagements du baltane (1.1.1). On peut même se passer de gants, même si je préfère toujours en mettre, on ne se refait pas… Maintenant il me reste à nettoyer le plan de joint proprement et délicatement et faire de même pour la culasse droite.

 

Et voila, toute propre elle aussi.p1220550.jpg

Elle est restée toute la journée dans la fontaine »bio ». J’ai quand même passé la brosse dans les recoins comme pour la première culasse.

p1220548.jpgp1220555.jpgp1220556.jpg

c’est beau quand c’est propre, sur certaines parties des culasses on les croirait sortir de la fonderie, hélas pas partout…

 

comme pour toutes les photos de ce blog, cliquer dessus pour les voir en pleine taille

 

 

Les conduits d’échappements de très près…

p1220568blog.jpgp1220569blog.jpgp1220570blog.jpg

et un conduit d’admission (les deux autres sont aussi « propres »)

p1220571blog.jpg

 

Le volant moteur est démonte. les vis étaient dures a venir, collées au frein filet.

le carter est assez propre derrière ce dernier.p1220586blog.jpgp1220594blog.jpg

le roulement sera changé c’est le moment , le moteur est grand ouvert…

le volant moteur est bon état, sans rayure du aux rivets du disque usé.

p1220599blog.jpgp1220600blog.jpg

le meme volant après avoir été par a la bosse métallique, puis la surface de travail déglacé avec de la bande abrasive (80) et une petite cale. ne faite pas comme moi: oublier de porter un masque en papier. j’ai manger de la poussière d’oxyde fer et franchement le goût, c’est pas terrible…

p1220601blog.jpgp1220603blog.jpgp1220604blog.jpg

 

c’est toujours interessant de voir par dessous… mais c’est raté pour accéder aux bielles!

p1220606blog.jpgp1220609blog.jpgp1220611blog.jpgp1220630blog.jpg

 

le démarreur. beau bébé, on pourrait presque en faire un treuil pour un quad embourbé..

p1220617blog.jpg p1220620blog.jpgp1220622blog.jpgp1220625blog.jpg

 

gifs24.gif

 

 

 

 

NE MANQUEZ PAS
demain soir, lundi 4 juin les premières photos des nouvelles chaines de distribution…

 

 

 

Les voici!

 

 

p1220632blog.jpg

p1220634blog.jpgp1220636blog.jpgp1220637blog.jpg

de bien plus belles images à venir

car celle-ci ont été faites trop rapidement sur le comptoir du fournisseur.

 

On remarque le sertissage les maillons encore plus « costaud » que les déjà très bons de la Brampton Renold.

Les plaques extérieures sont traitées. Je ferais une pesée de chacune pour info.

 

cette semaine sera très courte, je ne suis pas sur place pour continuer le chantier…

RDV lundi 11 juin prochain

 

 

 

 

 

 

 

LUNDI 11 JUIN, je suis de retour…

 

Le bloc moteur a été fini d’être nettoyé. j’ai récupéré du solvant « usagé » encore bien efficace. Je le soupçonne d’être encore un peu chloré. Mais bon, il parait que ces produits n’existent plus. Demain j’ouvre le bas moteur pour contrôler les coussinets qui seront très sollicités avec une étanchéité meilleure des culasses. Il serait très bête de ne pas les observer étant a porter de mains et de vue. A ce stade du contrôle général du moteur, ce sera le dernier point. Franchement cette révision est très instructive et passionnante. C’est a faire au moins une fois. Deux, je ne suis pas sur quand même…

 

img4389blog.jpgimg4390blog.jpg

 

c’est amusant en regardant sur cette page, les photos du bloc nettoyé, ce dernier apparait plus propre et beau qu’en réalité. j’ai déjà cette impression avec les culasses. bizarre…

 

 

comme pour toutes les photos de ce blog, cliquer dessus pour les voir en pleine taille

 

c’est fait!

le dernier morceau du moteur est ouvert. 8 écrous sur le bloc et 8 écrous pour le vilebrequin. tapotage au maillet et délicatesse pour coulisser la partie inférieur et laisser apparaitre les paliers. cela brille, c’est beau comme neuf, enfin 70 000 km quand même et la casse révélée plus haut…

p1220819blog.jpgp1220821blog.jpgp1220832blog.jpg

le travail ne fait que commencer. les têtes de bielles vont être ouvertes et laisser apparaitre les coussinets, le but de l’ouverture du bas moteur. après tout cela, je ne vois pas ce que je peux démonter de plus. vivement que tout cela soit remonté pour le faire tourner, car me passer la vidéo en boucle commence à aggraver mon état.

 

Les coussinets ont bonne mine. comme on peut le voir sur les images, mais en fait ils sont quand même déjà marqués.

p1220836blog.jpgp1220839blog.jpgp1220841blog.jpgp1220842blog.jpgp1220843blog.jpgp1220845blog.jpgp1220846blog.jpg

le doute m’habite… dois je changer les coussinets? c’est ma voiture et je ne vais pas faire de la mécanique tout le temps… alors la décision est prise, on remet du neuf!

 

 

DEMAIN,

les photos de la liste des courses que je viens ramener du club. je n’ai pas eu de problème a l’aller, mais au retour, je maudits la ministre de l’interieur pour son spectacle devant tous les médias bloquant mon chemin du retour. moralité j’ai contourné la capitale par l’est, me rallongeant le trajet ( 4heures !).

 

pour patienter un petit quizz:

qu’est ce qui pèse 18,320kg (environ car j’ai laissé le chiffon d’emballage) ?

p1230017blog.jpg réponse: le vilebrequin. p1230013blog.jpg

 

 

 

 

 

voici la liste des courses.

p1230024blog.jpgp1230026blog.jpgp1230027blog.jpgp1230029blog.jpgp1230031blog.jpgp1230034blog.jpgp1230038blog.jpg
vous aurez sûrement reconnu le « kit » des joints moteur, l’arbre de pompe à huile, les joints de queue de soupapes, un embrayge complet, les fameuses cafetières et les disques avant de frein.

 

 

le retour du microsillon 30cm mais peut etre pas a 33 tours/minute

p1230042blog.jpg

 

 

Petit retour en arrière.

aujourd’hui ayant peu de temps a consacrer a l’avancement du chantier (non je ne suis pas dans le BTP), j’ai pris le temps de regarder les nouvelles chaines. un passage sur la balance et une petite comparaison entre l’ancienne et la nouvelle sur l’allongement…

p1230070blog.jpgp1230071blog.jpgp1230073blog.jpgp1230074blog.jpg

dans l’ordre d’appartion a l’écran, la chaine primaire, une des secondaires et un comparatif sur les secondaires…

 

 

 

 

 

 

 

nettoyage a sec

ce n’est pas le tout de refaire le moteur, mais avant de le remettre dans son écrin, il faut faire le ménage, un peu plus de quatre poignées d’amalgame de poussières et matières grasses (on se demande bien d’ou elles peuvent venir).

après avoir siphonner de l’essence dans le petit réservoir de la voiture (pour mémoire: 90 litres) SP98 additivé au white spirit avec deux brosses neuves, le nettoyage peut commencer…

avant tout bâcher sous la voiture, c’est tout de suite très sale et noir.

p1230081blog1.jpgp1230083blog.jpgp1230084blog.jpgp1230086blog.jpgp1230088blog.jpgp1230093blog.jpgp1230096blog.jpgp1230097blog.jpg

et voila, encore quelques coups de brosse aromatisée au SP98 pour parfaire le résultat.

 

 

 

petit retour sur le vilebrequin…

sur cette photo on peut lire CC 50 p1230013blog.jpg

cela correspond au repère de la classe de la ligne d’arbre, diamètre des tourillons et des manetons pour les têtes de bielles. donc classe C et presque comme par hasard, les cotes mesurées sur les paliers sont dans l’intervalle de tolérances.

75,944 pour les tourillons et 56,850 pour les manetons.

 

 

nettoyage a sec

(suite)

voici quelques images de la boite de vitesse, un peu sale et grasse avant le début du nettoyage au SP98 additivé au white spirit.

p1230269blog.jpgp1230270blog.jpgp1230272blog.jpg

pour le moment le morceau de bois et le plastique sont encore propre, cela ne va pas durer…

 

p1230278blog.jpgp1230279blog.jpgp1230281blog.jpgp1230286blog.jpg

 

après avoir aussi nettoyé les étriers de frein, ces derniers sont enlevés pour parfaire le dégraissage de la boite.

p1230288blog.jpgp1230289blog.jpgp1230290blog.jpgp1230291blog.jpg

après presque 2 heures et demi et 2 litres, c’est plus présentable.

 

les étriers sont également passés sous la brosse et le SP98 au white spirit .

p1230315blog.jpgp1230324blog.jpg

un nettoyage soigneux des étriers sera nécessaire avant le remontage.

 

comme pour toutes les photos de ce blog, cliquer dessus pour les voir en pleine taille

 

 

nettoyage a sec III

…avant j’etais une rampe de carbus, dorée, patinée par le temps et l’essence, puis un jour j’ai été sortie du capot, détachée du moteur sur lequel je reposais et alimentais. j’ai vu la lumière du jour, j’ai pris la pose devant un photographe de charme (les photos, pas le photographe)…

img5455blog.jpgp1230382blog.jpg

ce dernier savait également manier la brosse aromatisée au SP98 et white spirit

p1230387blog.jpgp1230392blog.jpgp1230396blog.jpg

et depuis je me sens plus belle, plus jeune grâce a l’attention et au produit de beauté et je me sens prête faire faire des nouvelles vocalises au moteur.

 

 

 

p1230410blog.jpg

j’adoorrrre cette photo .

 

on m’a posé la question sur le produit de beauté utilisé pour le gommage/peeling de la rampe de carbus: SP98 et white spirit et du polish pour les cornets. pour ces derniers on peut vraiment parler de peeling pour leur donner bonne mine. je vais peut être ouvrir un salon d’esthetique pour carbus si cela continue…..

p1230398blog.jpg

 

pendant que je suis dans la réfection, comme par hasard, j’avais une pochette de restauration pour les WEBER de la SM. pochette contenant bien sur les joints, mais aussi les filtres et les pointeaux. ces derniers, qui ont bien l’age de la voiture, sont une peu marqués comme on peut l’apercevoir sur une des photos ci-dessous.

p1230399blog.jpgp1230405blog.jpgp1230402blog.jpgp1230403blog.jpg

p1230404blog.jpg

aucun doute sur le fabricant.

 

c’est beau un carburateur prêt a resservir.

p1230406blog.jpgp1230407blog.jpgp1230408blog.jpgp1230409blog.jpg

 

 

 

cela démarrait pourtant bien tout les deux,

mais c’est la grande révision, alors le démarreur va avoir droit a son osculation.

nettoyage externe, puis ouverture, re-nettoyage

p1230526blog.jpgp1230527blog.jpgp1230540blog.jpgp1230544blog.jpg

et puis le résultat est gratifiant, c’est le moment de contrôler l’etat de charbons, le jeu des paliers et passer un coup de toile sur le collecteur sans oublier de « racler » entre chacun des contacts de ce dernier .

p1230534blog.jpgp1230535blog.jpgp1230537blog.jpgp1230539blog.jpg

après un remontage presque aussi antipratique que le démontage tel que les charbons et aussi le jonc sur le rotor (pas fâché de ne plus a avoir affaire a lui de si tôt!), le démarreur passe au test de la batterie. clic clac fait le solénoïde je vous épargne l’onomatophé pour le moteur… impeccable, pas de bruit de jeu des bagues, le lanceur est volontaire et bien a sa place, un bonheur. ceci dit après osculation, le démarreur est presque neuf, le rotor, les charbons, les bagues. rien a changer, cela me change un peu depuis la grande révision.

p1230545blog.jpg

l’ecran thermique en alu a été dé-cabossé, poncé et décapé pour lustre qui sera très vite terni vu son role et son emplacement..

p1230552blog.jpgp1230549blog.jpgp1230554blog.jpgp1230557blog.jpg

le rivetage de la patte en acier qui sert de clip au niveau du solénoïde a été refait avec un pointeau gros modèle a 120° pour un meilleur sertissage.

 

 

 

l’entreprise de nettoyage continue. les ventilateurs ont été appelés a la douche…

p1230562blog.jpgp1230563blog.jpg

les cardes ont été passé dans une machine de tribofinition (amis de la poésie, bonsoir) .

en fait un grand bol rempli de petits morceaux de porcelaine ayant un mouvement orbital. après une journée dans cette machine le résultat est sympathique…

p1230568blog.jpgp1230568blogcr.jpgp1230570crblog.jpg

sur la photo du milieu, on peut aprecevoir quelques morceaux de porcelaine qui se sont nichés dans un des nombreux trous du cadre…

puis la famille de nouveau réunie

p1230572blog.jpgp1230573blog.jpgp1230575blog.jpg

le brillant final sur le cadre, moteur et hélice, est obtenu après pulvérisation d’un peu de silicone en spray.

 

 

 

en août la moitié du pays est en congés, parait il .

pour ma part, deux semaines de

gifs11.gif

et puis aussi un peu de

gifsgratuits63.gif

 

 

 

 

sans trop de pluie12.gif

 

 

c’est déjà fini ! après beaucoup de pluie12.gif, pas mal de gifsgratuits63.gif
et aussi un peu de soleil, juste le temps de faire quelques photos sur le lieu des congés, la restauration reprend. le nettoyage continue en attendant l’arrivée des coussinets, les écrans protégeant les fixations de suspensions avant sont appelés au nettoyage a sec.

p1230599blog.jpgp1230606blog.jpgp1230606iiblog.jpgp1230611blog.jpg
et l’on s’apeçoit que ces parties de carrosserie, fort méconnues, sont des pièces martyres car si l’on ne fait pas attention ou l’on gare sa chère auto, cette dernière « se pose » la ou l’on la laisse et parfois ce n’est pas très plat. sur cette SM, les tôles sont carrément poinçonnées en plus d’etre bien plissées. c’est d’ailleurs plus révélateur avec la calandre inférieure en aluminium ou les anti-brouillards d’origine de la mienne…

 

 

 

 

quelqu’un connais un bon pressing pour défroisser et une couturière pour recoudre la tole…?

p1230616blog.jpgp1230617blog.jpgp1230622blog.jpgp1230623blog.jpg

…bon d’accord, je vais le faire moi-même.

 

j’ai refait l’eclairage (lampes 5000K pour les spécialistes) du bloc opératoire ou se trouve la convalescente, j’en ai profité pour faire quelques photos en essayant de faire passer l’ambiance, l’atmosphere…

p1230595blog.jpgp1230588blog.jpgp1230594blog.jpgp1230587blog.jpgp1230589blog.jpg

 

avant, après…

1000038blog.jpg1000045blog.jpg

c’est vrai, de loin on peut penser que c’est du riz long ou mieux parfumé avec un peu curry, bref on en mangerait.

et bien non, c’est la porcelaine, la même qui avait servie avec la machine de tribofinition pour redonner un certain lustre au cadre des ventilateurs. cette fois-ci, l’action était manuelle pour dérouiller, c’est le cas de le dire l’intérieur des tubes du circuit de refroidissement du V6. certes, la teinte d’oxyde fer colore toujours les tubes mais les surfaces internes sont de nouveau lisses.

1000057blog.jpg1000055blog.jpg

pour info, la porcelaine se rince tres bien et redevient blanche, prête a resservir.

 

l’image du jour…

p1230630blog.jpg

c’est juste pour montrer que les travaux avancent.

 

l’image du jour…

p1230640blog.jpg

comme pour toutes les photos de ce blog, cliquer dessus pour les voir en pleine taille

 

 

passage au pressing pour le défroissage.

p1230663blog.jpgp1230670blog.jpgp1230670blog1.jpg

franchement, même mon costume en lin n’est pas froissé a ce point…

 

p1230676blog.jpgp1230677blog.jpgp1230679blog.jpgp1230681blog.jpgp1230688blog.jpg

dommage, le défroissage était a sec, il reste encore quelques plis. cela sera résolu la semaine prochaine.

 

 

 

un petit peu d’histoire,

 

lors de la sortie du film Titanic, on a pu voir également des images

sous marine de l’épave et des gros plans de la tôle de la coque et des superstructures. j’ai ces images en gros plan…

p1230841blog.jpgp1230846blog.jpgp1230849blog.jpgp1230851blog.jpgp1230853blog.jpg

vous aurez toutes et tous reconnu les tôles du support de batterie.

p1230838blog.jpg

 

 

 

c’est la rentrée!

les cahiers , la trousse, les crayons, non rien de tout cela!

les coussinets, oui ! il y avait aussi quelques durites aussi…

p1240015.jpgp1240016.jpg

ahh mes très chers coussinets….

 

la suite des aventures sur la nouvelle page « remontage du moteur« .

 

 

 

 

 

A suivre…moteur1.gif

 

 

contact: lspixs@gmail.com