comme sur toutes les pages, cliquez sur chaque photo pour les agrandir

comme vous le savez toutes et tous

la SM n’a pas a l’origine de rétroviseur droit. mieux même, il n’a jamais existé.

mais grace au club, on peut s’en procurer un, de très belle facture.

 

mais il faut le poser…

 

première chose le peindre. avec l’aide d’un ami qui m’aide depuis le début

de la remise en état de la SM tant par ses encouragements que par son support technique, les demi coques du rétro

ont pris une belle couleur, celle de ma SM.

mais il faut le poser…

 

c’est le sujet de cette page, qui plus est illustrée.

 

la première chose est de se munir d’un compas. les chaudronniers seront lequel, pour localiser

l’écrou fixe, caché sous la tôle de la portière, écrou sur lequel l’ensemble du rétro se fixera.

par triangulation, on recopie la position par rapport a la portière gauche, mais aussi

et surtout par rapport a une portière droite équipée du rétro droit.

bien pour tracer, on utilise de l’adhésif pour protéger la tôle.

 

p1250306.jpgp1250491.jpg

 

puis avec une bonne perceuse, un foret étagé, on perce, si si.

le foret étagé permet vite de voir que l’on est assez bien centré par rapport a l’écrou caché.

p1250492.jpgp1250493.jpg

 

avec un foret conique d’un fort beau gabarit, je recentre l’ouverture de la tôle.

de plus cela permet une belle finition avant la pose de la protection de la tôle nue et de la pose de la vis interface en alu.

 

tout ce passe donc plutôt bien

p1250496.jpgp1250499.jpgp1250500.jpg

 

mais l’écrou est trop loin de la surface de la tôle de la potière. il faut enlever la contre porte.

cela tombe bien je pourrais enlever TOUS les copeaux du perçage.

et puis aussi comprendre pourquoi la vitre ne descend pas totalement. la surprise du jour.

p1250504.jpg

le galet est sorti du rail. je ne sais pas encore pourquoi…

mais pour le remettre a sa place il faut démonter le système et enlever même le moteur électrique.

 

il est temps maintenant de placer la vis interface, une main dans la portière

pour plaquer l’écrou caché pour accrocher le filet avec la vis.

p1250505.jpg

 

puis le restant du rétro.

p1250506.jpgp1250507.jpgp1250508.jpg

 

 

et voila.

 

petit clin d’oeil  avec une chute du miroir…

p1250655.jpg

par contre celui qui me dira avec quoi j’ai gravé ce petit bout sera très fort…

 

cette chute de miroir provient d’un miroir acheté dans tous les norautos de la planète.

mais pourquoi ?

parce que, parce que le miroir fourni avec le superbe rétro droit est un miroir plat.  déjà que le rétro n’est pas grand,

loin des yeux, en parti occulté par le guide de la vitre donc en plus plat donc un champ de vision de la taille d’un timbre (même autocollant).

donc étant sur que les miroirs de remplacements des autos actuelles sont bombés, j’ai fait une photocopie du miroir pour choisir une glace a la taille.

puis j’ai découpé la photocopie pour me faire gabarit en tôle alu épaisse. ce dernier guidera la molette puis la taille de la glace.

p1250618.jpgp1250619.jpgp1250622.jpgp1250624.jpgp1250626.jpg

 

le miroir a subit le passage de la molette . suit la la casse des petits bouts de verre.

p1250628.jpgp1250630.jpgp1250632.jpg

 

c’est déjà mieux mais on croirait un morceau de silex sur le bord, j’adoucis tout cela avec la ponceuse a bande en n’oubliant pas un masque

pour protéger les voies respiratoires de l’opérateur…

p1250633.jpg

 

le résultat est plutôt chouette mais il faut être patient.

p1250635.jpgp1250646.jpg

 

et le poser a la place du miroir plat.

p1250662.jpgp1250663.jpgp1250664ii.jpg

 

au volant le progrès est plus que notable et pour faire les créneaux ou simplement se rabattre , c’est tellement mieux.